En ondes: Minuit | Jean Marc Couture

Information régionale

Pascal Bergeron s’explique

today13 août 2018

Pascal Bergeron du Camp de la rivière

Arrière-plan
share close

Le peu de moyens à la disposition des environnementalistes explique l’utilisation de certaines méthodes plutôt radicales.

La semaine dernière, une vingtaine de militants environnementalistes se sont présentés à une conférence de presse à Gaspé pour confronter les ministres. Cependant, personne n’a voulu se présenter devant ce public hostile.

Les journalistes ont été invités dans une autre salle pour y tenir la conférence de presse sans les militants, mais ces derniers ont empêché la moitié des médias de s’y rendre. Seulement 2 d’entre eux ont réussi à se faufiler dans la foule compacte afin de faire leur travail.

Pascal Bergeron du Camp de la rivière voit la situation d’une autre façon. Il se dit plutôt surpris que les journalistes aient traversé ce qu’il qualifie de ligne de piquetage.

Il affirme qu’il s’agit effectivement de méthodes peu orthodoxes qu’il serait le premier à dénoncer si elles étaient utilisées par ses adversaires. Mais pour lui le différentiel entre les moyens du gouvernement pour se faire entendre comparativement aux environnementalistes justifie d’entraver le travail des journalistes :

  • cover play_arrow

    Pascal Bergeron s’explique solinfo

Pascal Bergeron est fatigué de voir les ministres défilés en Gaspésie pour des annonces qu’il qualifie de bonbons alors que la filière des hydrocarbures est activement soutenue par ce gouvernement sans aucune consultation. Il n’exclut pas que ce genre d’action puisse se reproduire :

  • cover play_arrow

    Pascal Bergeron s’explique solinfo

À noter que plusieurs personnes proches des milieux environnementaux et contactées par Cieu FM se sont déclarées en désaccord avec ce genre de méthode qui nuit à la cause environnementale, selon eux. Questionné à ce sujet Pascal Bergeron a déclaré que ce sont ceux qui ne font rien qui nuisent le plus à la cause.

Partager


0%