Informations régionales

Pascal Bergeron réagit à la vente de Cuda

Pascal Bergeron réagit à la vente de Cuda

30 juillet 2019

La vente des intérêts de Cuda confirme le faible potentiel des sites pétrolifères et gaziers en Gaspésie, affirme Pascal Bergeron.

L’annonce de la semaine dernière fait réagir le représentant d’Environnement Vert plus. Il considère que la valeur des actifs a fondu entre la prise de contrôle de Cuda et la vente confirmée la semaine dernière :

En fonction du contexte de la transaction, Pascal Bergeron est convaincu que l’acquéreur serait le conglomérat autrichien Lansdowne Partners Austria, un des actionnaires qui s’opposait au changement de contrôle de l’entreprise l’an dernier.

Le changement de main ne semble cependant pas faire en sorte que l’industrie pétrolière s’essouffle dans la région. Pascal Bergeron croit qu’au contraire, la menace d’un établissement durable de ce secteur industriel est bien présente :

Le dépôt de l’étude d’impact environnemental de l’exploitation du site de Galt devait être déposé à l’automne prochain. Le respect du calendrier par les nouveaux promoteurs indiquera leurs intentions, croit Pascal Bergeron.

Retour

PARTAGER