En ondes: When Someone Stops Loving You | Little Big Town

Information régionale

Ottawa a l’obligation d’agir, selon Pascal Bergeron

today20 juin 2024

Arrière-plan
share close

Pascal Bergeron dit comprendre la décision du ministre de l’Environnement fédéral de ne pas inclure la Gaspésie dans le décret pour la protection du caribou.

 

Ottawa a amorcé un processus de consultation qui devrait mener à l’adoption d’un décret d’urgence visant à protéger l’habitat du caribou. Les hardes de Pipmuacan, de Val-d’Or et de Charlevoix sont visées par le décret.

 

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus salue l’intention du ministre fédéral de l’Environnement Steven Guilbault. Face à l’inaction du provincial, Ottawa n’a pas le choix d’agir, croit Pascal Bergeron. L’environnementaliste ne s’offusque pas que la harde de la Gaspésie ne soit pas visée dans la démarche. Le but principal du décret sera de limiter les opérations forestières. Pascal Bergeron explique que selon les prévisions, l’industrie ne devrait pas effectuer de coupes dans l’habitat du caribou en Gaspésie pour les prochaines années :

  • cover play_arrow

    Ottawa a l’obligation d’agir, selon Pascal Bergeron mario

Cependant, l’environnementaliste se dit surpris de la réaction du ministre de l’Environnement du Québec Benoit Charrette qui estime qu’il serait «irresponsable» de la part de son homologue fédéral de recommander un décret d’urgence concernant la protection du caribou. Pascal Bergeron remarque que le ministre de l’Environnement ne parle aucunement d’environnement dans sa réaction :

  • cover play_arrow

    Ottawa a l’obligation d’agir, selon Pascal Bergeron mario

Selon Pascal Bergeron c’est plutôt le provincial qui agit de façon irresponsable en multipliant les délais et les reports dans toute sa gestion de la Stratégie de protection du caribou.

 

Partager


0%