En ondes: Wake Up Call | Zagata

Information régionale

Nouvelles limites d’embarcations pour CIME Aventure

today11 juin 2024

Arrière-plan
share close

CIME Aventure s’attend à d’importantes baisses de revenu cet été avec les restrictions contenues dans sa nouvelle autorisation de commerce.

 

CIME s’est assise avec le ministère de l’Environnement, de la Faune et des Parcs ce printemps pour convenir de nouvelles limites d’embarcations qu’elle loue au quotidien sur la rivière.  L’entente a été signée vendredi.

 

En conférence de presse aujourd’hui, Élodie Brideau en a dévoilé les grandes lignes, non sans la critiquer.  Selon elle, le ministère favorise les pêcheurs de saumon dans son approche.  Rappelons par ailleurs que la Cour Supérieure a donné raison, cet hiver, à CIME Aventure sur le fait que le ministère ne l’avait pas traité équitablement lors d’un litige précédent avec la ZEC.

 

Ainsi, le nombre maximal d’embarcations louées chaque jour passe de 115 à 65 sur le trajet La Populaire, soit une baisse de 43 % sur le produit qui attire le plus de clients à CIME.  15 emplois sont coupés pour l’été, passant de 60 à 45 et le tarif pour ce trajet La Populaire est rehaussé de 12 % parce que la directrice anticipe une baisse de 10 % de ses revenus :

  • cover play_arrow

    Nouvelles limites d’embarcations pour CIME Aventure mario

À l’aube de la saison touristique, le temps pressait pour obtenir l’autorisation d’opérer, selon Élodie Brideau.  Les termes de cette entente s’appliqueront jusqu’à la décision de la Cour d’appel puisque CIME conteste la juridiction de Québec sur le cours d’eau :

  • cover play_arrow

    Nouvelles limites d’embarcations pour CIME Aventure mario

En basse saison, les embarcations sur La Matinale devront aussi diminuer de 33 %.  CIME doit réduire de 68 % ses locations sur Les Tubes, ce qui compromet la rentabilité de ce produit.  L’entreprise pourra par contre augmenter de 17 % ses locations sur le trajet La Familiale en haute saison mais Élodie Brideau doute que cela compensera la réduction du reste de ses autres opérations sur la rivière Bonaventure.

Partager


0%