En ondes: Y'a pas juste le rhum | Alex & Caro

Information régionale

Nouvelles données concernant la consommation de cannabis

today9 janvier 2023

Arrière-plan
share close

Certains comportements ciblés prédisposent à la consommation de cannabis lors du passage de l’adolescence au début de l’âge adulte, révèle une publication de l’Institut de la statistique du Québec.

Les données proviennent de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec, qui s’est penchée sur la question avec une cohorte de jeunes nés dans la province en 1997-1998.

La prise fréquente et excessive d’alcool, l’initiation précoce à la cigarette ainsi que l’hyperactivité durant l’adolescence font partie des facteurs qui sont associés à une consommation de marijuana de l’âge de 15 à 20 ans.

Toutefois, un jeune qui consomme du cannabis lors de l’adolescence n’en consommera pas nécessairement de manière régulière dans l’avenir, mais cela augmente les chances d’expérimenter occasionnellement à 20 ans.

Statistiquement, seule la consommation régulière en étant jeune, soit une fois ou plus par semaine, hausse les risques d’en faire de même une fois rendu adulte.

Fait à noter : la proportion de jeunes qui consomment à une fréquence occasionnelle a augmenté à chaque âge étudié, passant de 9 % à 15 ans au triple à 20 ans.

L’étude comporte cependant certaines limites : ni la quantité de pot consommée, le contexte social ou les comportements de l’entourage vis-à-vis l’alcool, la nicotine et le cannabis n’ont été pris en compte.

Selon les données préliminaires de plus récente enquête sur le sujet de l’ISQ, un ado sur cinq âgé de 15 à 17 ans a consommé du cannabis l’an dernier, contre 32 % des 18-20 ans.

Collaboration CFIM

Partager


0%