En ondes: Chez-nous avant la nuit | Maxime Landry

Information régionale

Nouvelle peine d’emprisonnement pour David Guy

today6 juin 2024

Arrière-plan
share close

David Guy écope d’une peine de 13 mois d’emprisonnement pour voies de fait sur plus d’une victime et pour menace.

 

Les faits se sont produits entre mars 2020 et mars 2021.  Originaire de Maria, l’homme de 40 ans a plaidé coupable à 9 des 10 nouveaux chefs d’accusation déposés contre lui.  Il a évité un procès.

 

Sa peine d’emprisonnement sera suivie de 2 ans de probation pendant laquelle il devra respecter un certain nombre de conditions.  À cela s’ajoute un autre mois de détention pour être entré par effraction dans un établissement pour le vol d’un défibrilateur.

 

La juge Janick Poirier s’est rendue à la suggestion commune de la poursuite, représentée par l’avocate Jasmine Berthelot, et de l’avocat de David Guy, Pierre Gagnon.  Au sortir de la cour hier, la procureure à la direction des poursuites criminelles et pénales de New Carlisle, a expliqué que le processus complexe pour en venir à une suggestion de peine n’est pas une science exacte. Il faut tenir en compte de la jurisprudence et de la fourchette de peine pour des actes semblables :

  • cover play_arrow

    Nouvelle peine d’emprisonnement pour David Guy julie

David Guy a été condamné en août 2022 à 4 ans d’emprisonnement pour 17 ans de sévices qu’il a fait subir à sa conjointe de l’époque.  À cela s’ajoutait 3 ans de probation qui l’interdit d’être présent au Québec.  Le mois suivant sa condamnation, l’homme a dû répondre à de nouveaux chefs d’accusation, cette-fois pour voies de fait alors qu’il était détenu préventivement à la prison de New Carlisle. Il a écopé de 9 mois supplémentaires de détention.

 

Depuis son arrestation le 18 mars 2021 après la fuite de sa conjointe, l’homme est derrière les barreaux.  N’eut été de ce troisième verdict de culpabilité prononcé hier, David Guy aurait été libéré le 15 mai dernier, soit après 3 ans et 2 mois en prison.

Partager


0%