En ondes: Forever May You Run | Gavin Rossdale

Information régionale

Nouvelle coordination de l’équipe pastorale sur les Plateaux

today27 septembre 2021

Le prêtre Kindé Arouko, la Sœur Pauline Massaad et l’abée Marco Blaquière. Photo: Michel Gourd

Arrière-plan
share close

Les paroisses de la région Matapédia-les Plateaux expérimentent depuis juillet un nouveau ministère implanté par le diocèse de Rimouski.

 

Dans le but d’aider ses prêtres et la communauté, la Sœur Pauline Massaad de la communauté Notre-Dame du Saint-Rosaire coordonne l’équipe pastorale de l’unité de la vallée de la Matapédia depuis deux mois.

 

Les concepts de base fondant ce nouveau ministère, soit de faire plus de place aux laïcs dans l’Église, ont déjà une dizaine d’années. Cette idée s’est précisée davantage un an avant la pandémie. La mission que devait accomplir ce nouveau ministère reconnu par l’évêque du diocèse de Rimouski, Mgr Denis Grondin, a alors été mise sur papier. Pauline Massaad explique en quoi consiste sa mission pour une période d’une année.

  • cover play_arrow

    Nouvelle coordination de l’équipe pastorale sur les Plateaux solinfo

Bien que l’archevêché de Rimouski avait déjà essayé pendant quelques mois de mettre en place cette nouvelle forme d’implication de l’Église sur son territoire dans le passé, c’est la première fois que ce nouveau ministère est expérimenté avec sa mission bien définie. Le prêtre Kindé Arouko, membre de l’équipe pastorale de l’unité de la Matapédia depuis trois ans affirme qu’il apprécie cette expérience :

  • cover play_arrow

    Nouvelle coordination de l’équipe pastorale sur les Plateaux solinfo

L’abbé Marco Blaquière, prêtre-modérateur pour l’équipe de l’unité de la Matapédia considère pour sa part que l’arrivée d’une femme dans les hautes sphères de l’organisation pastorale de son unité est une bonne chose :

  • cover play_arrow

    Nouvelle coordination de l’équipe pastorale sur les Plateaux solinfo

 

Une autre expérimentation de ce type se fait aussi dans la région de Dégelis.

Le diocèse de Rimouski expérimente donc pour la durée d’une année un nouveau type d’engagement de l’Église dans la communauté. Si ce nouveau ministère répond aux besoins qu’il doit combler et qu’il est accepté par l’équipe pastorale, il pourrait être continué l’année prochaine et même s’implanter dans d’autres paroisses.

Partager


0%