En ondes: J'm'en va dans l'bois | Sara Dufour

Information régionale

Nouveau délai de deux ans

today6 décembre 2023

Arrière-plan
share close

Les États-Unis se donnent deux ans de plus pour évaluer les pratiques en matière de protection des mammifères marins d’environ 130 pays, dont le Canada, et décider si elles répondent aux standards américains.

Depuis 2016, la loi américaine interdit l’importation de produits de la mer dont la pêche pourrait causer des blessures ou la mort de mammifères marins tels que la baleine noire de l’Atlantique nord.

La période de grâce initiale de cinq ans pour que les partenaires commerciaux s’y conforment a été rallongée d’un an en 2023, puis repoussée à nouveau par l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA).

Cela signifie que d’ici la fin 2025, si l’agence décide que les mesures de protection canadiennes sont insuffisantes, elle peut priver le pays de son accès au lucratif marché américain.

Cette décision pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les pêcheurs de la côte atlantique, notamment les crabiers.

Rappelons qu’en 2018, le gouvernement fédéral a mis en place une série de règles pour protéger les baleines noires après un important épisode de mortalité.

Collaboration CFIM

Partager


0%