En ondes: If I Didn't Love You | Jason Aldean & Carrie Underwood

Information régionale

Négociations houleuses entre le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie et ses transporteurs forestiers

today22 décembre 2021

Arrière-plan
share close

Les producteurs forestiers de la Gaspésie risqueraient de ne pas pouvoir faire transporter leur bois à l’usine à compter du premier janvier.

 

Le contrat entre les transporteurs en forêt privée et le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie arrive à échéance à la fin décembre. 

 

Représentés par l’Association nationale des camionneurs artisans, les propriétaires d’une quinzaine d’entreprises de transport de la région demandent des ajustements pour compenser la hausse des coûts d’exploitation dans le secteur du transport.

 

Le rattrapage qu’ils réclament sur 3 ans s’élève à 15 % pour les trajets de 0 à 100 km, à 27,5% pour les trajets de 100 à 150 kilomètres, à 32,5% pour les distances de 150 à 200 kilomètres et de 37,5 % pour ceux de 200 à 250 kilomètres.  Présentement, les transporteurs calculent que les taux accordés par le syndicat équivalent de 107$/l’heure alors qu’ils estiment pouvoir espérer la rentabilité s’ils obtenaient entre 135 et 140 $.  Représentant du secteur forêt pour l’Est du Québec à l’ANCAI, Carol Girard convient que le rattrapage à faire en ce moment est grand.  Toutefois, la hausse des frais a été fulgurante ces dernières années :

  • cover play_arrow

    Négociations houleuses entre le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie et ses transporteurs forestiers solinfo

L’ANCAI soutient avoir reçu de la direction du Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie l’avertissement voulant que tout transport serait suspendu si son offre n’est pas acceptée au premier janvier.  Carol Girard est surpris de cette décision, soulignant que les transporteurs sont ouverts à poursuivre les activités tout en négociant :

  • cover play_arrow

    Négociations houleuses entre le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie et ses transporteurs forestiers solinfo

La directrice générale du syndicat, Katherine Court, a préféré décliner notre demande d’entrevue, disant ne pas vouloir négocier sur la place publique.  Toutefois, elle soutient que le processus de négociation, qui implique aussi son conseil d’administration, se poursuivra d’ici à la fin de l’entente actuelle.

 

Selon l’ANCAI, le syndicat offre une hausse de 7,5% sur 3 ans.

Partager


0%