Informations régionales

Négociations chez les ouvriers du MTQ

8 avril 2021

Les ouvriers du MTQ s’impatientent devant la lenteur des négociations.

 

            Ils dénoncent l’inaction du gouvernement.

 

            Selon la présidente régionale du Syndication de la Fonction publique du Québec, Céline Bonneau, les demandes syndicales et les offres patronales ont été déposées il y a plus d’un an.

 

            Toutefois, à la table des négociations, rien n’a réellement bougé, dit-elle.

 

            Un groupe a manifesté, mardi, devant les bureaux du ministère des Transports, à New Carlisle.  Aujourd’hui, les ouvriers font du piquetage à Mont-Joli.

 

            Selon le syndicat, l’absence de conditions de travail concurrentielles au MTQ amènent les ouvriers à quitter vers le secteur privé ou vers les municipalités.  Ils obtiendraient souvent de meilleurs salaires, notamment.

 

Pour rattraper le retard salarial, les ouvriers réclament une hausse hebdomadaire de 150 $ nets.  Céline Bonneau :

            Les ouvriers sont sans convention collective depuis 1 an.

 

Retour

PARTAGER