Informations régionales

Moins de glace cette année

Moins de glace cette année

6 février 2020

Les quais devraient être libérés des glaces plus rapidement cette année.

La Garde-côtière canadienne constate en 2020 une épaisseur de glace dans le golfe inférieure à la moyenne, contrairement à l’an dernier, et dispose d’une flotte de huit brise-glaces de différentes capacités dans l’Atlantique.

 

L’appel d’offres fédéral au secteur privé pour la sous-traitance d’un ou deux petits brise-glaces qui s’avanceraient plus profondément que d’habitude vers les ports du Nouveau-Brunswick situés en eaux peu profondes dans la Baie-des-Chaleurs, est fermé depuis  hier. En point de presse mardi, le directeur des programmes de navigation à la Garde-côtière, Julien Gaudet, mentionnait qu’avec des navires capables de briser les glaces plus efficacement avec leur coque dans un faible tirant d’eau, le travail des deux aéroglisseurs du golfe s’effectuera plus rapidement pour libérer les quais:

 

Bien qu’on souligne que le traitement des soumissions sera rapide, la Garde-côtière précise que ce sont d’abord les conditions de glaces et la météo qui détermineront à quel moment les pêcheurs de crabe des neiges pourront lancer leur saison, en espérant devancer l’arrivée des baleines noires. L’idée d’affecter un aéroglisseur en permanence dans la Baie-des-Chaleur pour y empêcher la formation de glaces durant l’hiver n’est pas envisageable selon la Garde-côtière, qui estime qu’il faut impérativement attendre que le couvert de la péninsule acadienne quitte le golfe pour obtenir des résultats :

 

Suite à une résolution de l’industrie du crabe l’automne dernier, le comité d’ouverture de la saison pourrait suggérer à la ministre Jordan, d’ouvrir une saison différée dans la zone 12, si les ports du Nouveau-Brunswick n’étaient pas libérés en même temps que ceux des Îles et de la Gaspésie.

Collaboration CFIM

Retour

PARTAGER