En ondes: Tout me ramène à toi | Roch Voisine

Information régionale

Mission Rivière veut protéger la biodiversité de la Bonaventure

today22 mai 2024

Arrière-plan
share close

Mission Rivière souhaite la création d’une aire protégée pour la rivière Bonaventure.

 

L’organisme représente les utilisateurs autonomes de la rivière et œuvre pour sa protection.  Le président Sylvain Arbour considère qu’il y a une occasion à saisir dans le plan de Québec qui cible 30% d’aires protégées d’ici 2030.

 

D’une superficie de 385 km2, la zone à l’étude s’étend de l’embouchure du Petit lac Bonaventure jusqu’à la limite nord de Saint-Alphonse et Saint-Elzéar. Elle englobe la rivière sur 73 kilomètres ainsi que sur plusieurs affluents, dont la rivière Garin, la Reboul, la Bonaventure Ouest et le ruisseau Mourier.

 

Parmi tous les types d’aires protégées, Mission Rivière vise la réserve de biodiversité.  Sylvain Arbour explique que ce type de protection ne vient aucunement limiter l’accès, ni la chasse ou la pêche.  Par contre, les activités industrielles comme la foresterie et les mines seraient interdites, outre sur aux endroits où des titres miniers sont déjà accordés.  Le vice-président de l’organisme s’attend à ce que le projet soit bien accepté par les industriels forestiers puisqu’à l’exception du secteur des lacs Tom-Bear, Bujold et Mudlake, les territoires visés sont peu touchés par cette industrie :

  • cover play_arrow

    Mission Rivière veut protéger la biodiversité de la Bonaventure julie

Julie Leblanc et Sylvain Arbour

 

Des inventaires seront réalisés cet été et une présentation aura lieu cet automne, explique Julie Leblanc, directrice du Conseil de l’Eau :

  • cover play_arrow

    Mission Rivière veut protéger la biodiversité de la Bonaventure julie

 

Sylvain Arbour affirme qu’il s’agit d’un projet de longue haleine :

  • cover play_arrow

    Mission Rivière veut protéger la biodiversité de la Bonaventure julie

Le territoire inclut 24km2 de milieux humides et permettrait une connexion entre 9 aires protégées et 11 projets de refuge biologique.

En plus de Mission Rivière et le Conseil de l’eau Gaspésie sud, la Société pour la nature et les parcs participe au projet.

Partager


0%