En ondes: M'entends-tu | Richard Séguin

Information régionale

Maria doit assumer une partie de la facture pour les futurs travaux de protection

today20 octobre 2022

share close

Maria devra payer de sa poche une somme de 684 000$ dans le cadre du projet de protection de ses berges, confirmé par la ministre Guilbault, en juin. 

 

            Le règlement d’emprunt adopté la semaine dernière par le conseil municipal a dû englober les coûts maximums anticipés, soit un peu plus de 10 000 000$. 

 

Comme Québec s’est engagé à rembourser 9,4 millions de dollars, le reste de la facture devra être assumée par la municipalité.  Les conditions d’emprunt de cette somme, soit la durée du terme et le taux d’intérêt, seront fixées plus tard, au terme du processus d’appel d’offres auprès des institutions financières. 

 

            Québec reconnaît que Maria compose avec des risques liés à l'érosion et à la submersion côtières sur le boulevard Perron, la rue des Tournepierres et la rue des Mouettes.  Toutefois, la nature exacte des travaux à faire n’est pas encore déterminée, note le maire Jean-Claude Landry :

 

  • play_arrow

    Maria doit assumer une partie de la facture pour les futurs travaux de protection solinfo

           

Le maire soutient que la municipalité détient la marge de manœuvre nécessaire pour faire cet emprunt sans laisser tomber ses autres projets d’investissement.  Actuellement, la dette de Maria s’élève à 5 millions de dollars :

  • play_arrow

    Maria doit assumer une partie de la facture pour les futurs travaux de protection solinfo

 

Le gouvernement a déjà versé 4 millions de dollars dans les comptes de la municipalité pour la préparation du projet.

Partager


0%