Informations régionales

Listuguj veut discuter avec Pêches et Océans Canada

Photo: Michel Gourd

Listuguj veut discuter avec Pêches et Océans Canada

23 octobre 2019

Le chef de Listuguj voudrait continuer les discussions avec Pêches et Océans pour lui permettre d’obtenir un permis commercial à sa pêche de subsistance au homard.

 

            Les derniers événements survenus pendant la saison de pêche d’automne à Listuguj ont pris le chef par surprise.  Cette communauté développe, depuis 2 ans, un plan de gérance de pêche durable au homard qui vise une pêche de 5000 livres de ce crustacé, selon Darcy Gray.  Il affirme que le permis de vente de homard que la communauté réclame servirait à couvrir les coûts de gestion :

            L'Union des pêcheurs des Maritimes (UPM) a fait part en début octobre de ses inquiétudes au sujet des répercussions d’une pêche commerciale non réglementée sur la conservation de l’espèce. 

Bien que l’UPM affirme appuyer le droit des Premières Nations à la pêche au homard pour leurs besoins, qu’ils soient alimentaires, rituels ou sociaux, il considère que cette pêche, qui pourrait se faire pendant la période de reproduction de ce crustacé, aurait le potentiel de mettre en danger la viabilité de la ressource. 

Le chef soutient qu’il avait l’impression que le plan de pêche de la communauté était accepté par Pêches et Océans Canada.  Toutefois, il a été avisé du contraire à la dernière minute, avance-t-il :

            Les problèmes rencontrés cette année n’ont pas changé le désir de la communauté de Listuguj d’appliquer son plan :

            En ce qui concerne la présente saison de pêche, le chef de Listuguj affirme qu’elle a été faite comme l’avait prévu sa communauté et que les coûts de la gérance de cette pêche de subsistance au homard ont fait l’objet d’arrangement entre les pêcheurs de la communauté pour qu’ils puissent récupérer une partie de leurs dépenses.  

Retour

PARTAGER