Informations régionales

Lien de confiance brisé avec la direction de la cimenterie

Photo d'un incident d'émissions de poussière

Lien de confiance brisé avec la direction de la cimenterie

13 juillet 2022

Une membre du comité de suivi environnemental de la cimenterie de Port-Daniel affirme que le lien de confiance avec la direction est brisé.

Caroline Duchesne affirme avoir très mal reçu l’avis de non-conformité émis par le ministère de l’Environnement à la cimenterie afin de mettre fin aux émissions répétitives de poussière. Le ministère demande à la cimenterie de cesser le rejet de contaminants dans l’environnement au-delà des normes établies et d’octroyer un mandat à un expert pour une évaluation de l’équipement.

 

Caroline Duchesne est directrice du Conseil régional de l’environnement et membre du Comité de suivi de la cimenterie. Elle affirme que l’avis de conformité a été une surprise pour elle, car la direction a toujours assuré qu’il ne s’agissait que d’incident mineur. Le lien de confiance est brisé :

Caroline Duchesne se désole de cette situation, car un climat de confiance s’était installé après un départ plutôt laborieux au début des opérations. Cependant, les nouveaux propriétaires ne semblent pas prendre les demandes du comité de suivi au sérieux :

Elle rappelle que le comité de suivi a été efficient depuis sa création dans plusieurs dossiers, comme la compensation pour les milieux humides notamment, et elle n’a jamais eu l’impression que le comité servait simplement à dorer l’image environnementale de la compagnie. Avec les nouveaux propriétaires, elle n’en est plus aussi certaine :

Rappelons que la cimenterie de Port-Daniel, qui a coûté plus de 1,5 milliard de dollars, n’a jamais fait l’objet d’une évaluation environnementale sous l’égide du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement 

Retour

PARTAGER