En ondes: Plus de place pour ta peine | Eloiz

Information régionale

Les températures froides et les hautes marées aident aux pêcheurs d’éperlan

today8 février 2022

Kevin Wafer et sa pêche

Arrière-plan
share close

Les températures froides et les marées de février ont été favorables à la pêche commerciale à l’éperlan.

 

Propriétaires d’Éperlans de Miguasha depuis 2017, Kevin Wafer explique que les volumes sont moins importants en ce moment qu’il y a une vingtaine d’années.

 

Cependant, la pêche demeure bonne, particulièrement cette année. 

 

Le froid intense a permis la pose des filets vers le 20 janvier et depuis, les marées du début février qui sont favorables à la pêche lorsqu’elles montent, ont permis de très belles prises :

  • cover play_arrow

    Les températures froides et les hautes marées aident aux pêcheurs d’éperlan solinfo

 

Un peu plus de 5 pêcheurs commerciaux se partagent des sections de la baie entre Miguasha et Pointe-à-la-Garde.  Une production annuelle peut varier entre 5 et 25 tonnes.  Les prises de Kevin Wafer sont principalement destinées au marché local.  Il a déjà aussi eu des contrats pour fournir l’Aquarium de Québec et le Zoo de Granby.

 

L’éperlan de Miguasha est reconnu pour sa saveur, mais le pêcheur explique qu’il est très important de le congeler directement sur la banquise après sa capture :

  • cover play_arrow

    Les températures froides et les hautes marées aident aux pêcheurs d’éperlan solinfo

 

Quelques aides-pêcheurs se joignent à lui pour la saison, mais sa famille et ses amis donnent aussi un coup de main notamment pour l’ensachage.

 

Partager


0%