En ondes: C'est la vie | Bobby Bazini

Information régionale

Les résultats de l’étude sur le saumon doivent être mis en contexte

today18 octobre 2022

Arrière-plan
share close

La fédération québécoise pour le saumon atlantique estime que l’étude produite par des chercheurs de l’Université Laval mérite des nuances.

 

Selon ce qui a été rapporté, les capacités de reproduction du saumon seraient affectées après leur remise à l’eau.  L’équipe qui s’est intéressée à cette pratique en rivière a constaté que le succès reproducteur des saumons pêchés et remis à l’eau a été 27% plus faible que celui des saumons qui n’avaient pas été capturés.

 

La FQSA, qui représente les intérêts des intervenants de la pêche sportive au Québec, soutient que les premiers résultats publiés doivent être mis en contexte.

 

La directrice de l’organisme, Myriam Bergeron, note que le succès reproducteur n’est pas en lien qu’avec les pratiques de remise à l’eau.

 

Elle souligne que la température de l’eau a une influence directe sur le taux de reproduction du saumon :

  • cover play_arrow

    Les résultats de l’étude sur le saumon doivent être mis en contexte solinfo

 

            La biologiste souligne que la rivière Rimouski, utilisée dans l’étude, n’offre pas les mêmes conditions que celles qui prennent leur source dans les Chics-Chocs, par exemple :

  • cover play_arrow

    Les résultats de l’étude sur le saumon doivent être mis en contexte solinfo

 

            Saumon Québec travaille d’ailleurs à ce que la pêche en eau chaude soit davantage restreinte :

  • cover play_arrow

    Les résultats de l’étude sur le saumon doivent être mis en contexte solinfo

 

            La fédération incite aussi les pêcheurs à déclarer systématiquement les remises à l’eau, qui ne sont pas obligatoires, contrairement aux prises, qui doivent être déclarées.

 

            La fédération plaide aussi pour que l’approche rivière par rivière demeure la méthode privilégiée pour gérer la ressource. 

 

Partager


0%