Informations régionales

Les producteurs laitiers exhortent Ottawa de presser le pas

Les producteurs laitiers exhortent Ottawa de presser le pas

26 novembre 2020

            Les producteurs laitiers gaspésiens demandent à Ottawa de débourser enfin l’argent promis pour compenser les pertes causées par la signature de 3 traités de libre-échange.

 

Il se sera bientôt écoulé presqu’un an depuis que les entreprises agricoles sous gestion de l’offre ont encaissé un premier chèque.

 

Représentant des producteurs laitiers de la région, Normand Barriault exhorte Ottawa de presser le pas, et de réaliser ses promesses :

 

            Son entreprise a pu toucher une somme de 21 mille dollars en guise de première compensation:

 

            Normand Barriault martèle que ces brèches ont ouvert le lucratif marché canadien à tout jamais.  En contrepartie, les compensations offertes, rappelle-t-il, risquent de ne couvrir que des factures de l’année, et non de tremplin vers des investissements dans les entreprises :

 

La Gaspésie-les Îles ne compte plus que 13 producteurs laitiers, un de moins qu’au début de 2020 mais un nouveau est sur le point de se lancer.

 

Ce jeu des négociations qu’Ottawa mène avec les autres pays, et les autres embuches qui s’additionnent, minent le moral.  Normand Barriault aimerait qu’Ottawa se soucie de les protéger face aux producteurs étrangers :

 

Le représentant des producteurs note que son groupe a déjà fait entendre son mécontentement en se présentant en tracteur de ferme devant le bureau d’élus fédéraux.  Il n’est pas fermé à reproduire l’exercice, cette fois au bureau de la députée-ministre, Diane Lebouthillier. 

 

Retour

PARTAGER