En ondes: Goodbye Never Felt So Bad | James Bay

Information régionale

Les mesures de représailles contre la Russie pourrait faire grimper la valeur du crabe des neiges

today24 mars 2022

share close

Un nouveau facteur permet d’envisager de très bons prix pour les crabiers cette année.

 

Cette nouvelle saison s’annonce fort profitable pour différentes raisons pour les pêcheurs de crabe des neiges.

 

Dans la grande zone 12, où œuvre la majorité des crabiers gaspésiens, le quota passe de 24 mille tonnes à 28 mille 65 tonnes, une augmentation considérable.  Le produit est toujours très populaire et la compétition de l’Alaska devrait être moins féroce cette année.

 

Dans cette région du globe, les quotas ont baissé de près de 88%. Cependant, un nouveau facteur s’ajoute dans les prévisions.  Le crabe russe pourrait être moins présent dans certains pays d’Europe qui ne font plus affaire avec le pays en représailles à l’invasion en Ukraine.  La Russie est le plus grand fournisseur de crabe royal connu aussi sous le nom de crabe du Kamchatka. C’est le cas notamment de la Belgique, fait remarquer Daniel Desbois, le représentant des crabiers gaspésiens à l’aube d’une nouvelle saison :

  • play_arrow

    Les mesures de représailles contre la Russie pourrait faire grimper la valeur du crabe des neiges solinfo

 

La date d’ouverture n’est pas encore connue en raison de la présence de glace dans le golfe et dans certains havres de pêche. Si les opérations de déglaçage se déroulent bien Daniel Desbois espère un départ vers le 7 avril :

  • play_arrow

    Les mesures de représailles contre la Russie pourrait faire grimper la valeur du crabe des neiges solinfo

 

L’an passé, la pêche avait commencé exceptionnellement tôt, soit le 3 avril.  Les crabiers de la zone 17, au nord de Rimouski, prendront la mer vendredi si les conditions météorologiques le permettent.

Partager


0%