En ondes: Alors alors | Dumas

Information régionale

Les maires demandent à Pêches et Océans de corriger le tir

today31 mai 2023

Arrière-plan
share close

Les maires d’Escuminac et de Carleton-sur-Mer demandent à Pêches et Océans Canada de corriger le tir, quant à son refus de tester les zones coquillières où la pêche est proscrite.

 

La députée bloquiste Kristina Michaud a été abasourdie, récemment, d’apprendre que la pêche aux coques est fermée depuis des années à Escuminac en raison du manque d’argent disponible dans le Programme canadien de contrôle de salubrité des mollusques.

 

Jusqu’ici, le ministère s’était toujours caché derrière la mauvaise qualité de l’eau pour éviter la réouverture de la pêche.

 

Le maire d’Escuminac, Bruce Wafer, signale que ce blocage à Pêches et Océans empêche les activités de cueillette dans 3 secteurs de sa municipalité, une activité pourtant traditionnelle et davantage permise de l’autre côté de la baie des Chaleurs, au Nouveau-Brunswick.  Il est donc tout aussi surpris que Kristina Michaud par l’admission récoltée par le Bloc québécois auprès de Pêches et Océans Canada :

  • cover play_arrow

    Les maires demandent à Pêches et Océans de corriger le tir solinfo

 

            Mathieu Lapointe, le maire de Carleton-sur-Mer, où l’on retrouve aussi des bancs coquilliers fermés à la cueillette, trouve inacceptable la logique du ministère :

  • cover play_arrow

    Les maires demandent à Pêches et Océans de corriger le tir solinfo

 

Pêches et Océans Canada n’a pas encore réagi à la sortie du Bloc Québécois.

Partager


0%