Informations régionales

Les jeunes poussés vers le marché noir?

Les jeunes poussés vers le marché noir?

1 novembre 2019

Le resserrement de la réglementation concernant le cannabis pourrait pousser les jeunes vers le marché noir et des produits de moins bonne qualité.

            C’est ce qu’affirme le directeur régional pour la Santé publique Gaspésie-les-Îles. Yv Bonnier Viger. Dès le premier janvier, il faudra être âgé de 21 ans pour acheter du cannabis. Le projet de loi 2 a été adopté mardi à l’Assemblée nationale.

            Dans un premier temps, Yv Bonnier Viger affirme que la loi est adoptée et qu’il faut maintenant se conformer. Cependant il rappelle que la Santé publique s’est exprimée en commission parlementaire où elle a exprimé son opposition à un resserrement des règles. Il croit que les jeunes consommateurs se tourneront vers le marché noir où les produits ne subissent aucun contrôle de qualité. Selon les jeunes pourraient être exposés à des produits de piètre qualité :

            Ce projet de loi a été adopté sans l’appui des partis d’opposition qui ont accusé le gouvernement caquiste d’avoir une attitude paternaliste.

            Le député libéral André Fortin a affirmé par voie de communiqué que le gouvernement vient d’assurer l’avenir financier du crime organisé.

            Ailleurs au pays il faut être âgé de 18 ou 19 ans pour consommer du cannabis légalement.

Retour

PARTAGER