Informations régionales

Les efforts freinés par le manque de logements  et de places en garderies

Les efforts freinés par le manque de logements et de places en garderies

7 octobre 2021

Les jeunes diplômés qui souhaitaient s’établir dans la Baie-des-Chaleurs ont été freinés par le manque de logements et de places en garderie.

 

Place aux Jeunes Baie-des-Chaleurs remarque en effet que le nombre de jeunes diplômés qui se sont établis sur le territoire après être passés par ses services a diminué l’an dernier en comparaison à l’année précédente.

 

Lors de sa récente assemblée générale annuelle, l’organisme a tracé le bilan de ses activités réalisés entre avril 2020 et mars 2021.

 

Alors que Place aux Jeunes a reçu 35 appels de plus au cours de cette période pandémique, l’organisme a vu déménager dans la région 12 personnes de moins que l’année précédente.

 

Geneviève Labillois, agente Place aux jeunes Avignon, confirme que l’intérêt pour la Baie-des-Chaleurs est indéniable :

 

            Toutefois, la région ne réussit pas à tirer pleinement avantage de sa situation épidémiologique enviable par rapport aux grands centres, note l’agente de Place aux jeunes, ainsi que des possibilités d’emploi concrètes :

 

            Il est déjà acquis que le manque de places en garderie est l’un des deux principaux facteurs d’empêchement des jeunes diplômés à s’établir dans la Baie-des-Chaleurs.  Le second facteur est le manque de logements.  À court terme, de limiter la conversion de maisons en résidences de tourisme, comme l’a fait Percé, pourrait aider à régler le manque de logement, souligne-t-elle :

 

   Place aux Jeunes dénombre 19 diplômés s'étant installés dans Avignon dans la dernière année en comparaison à 14 l'année précédente et 21 dans la MRC Bonaventure contre 38 un an plus tôt.

Retour

PARTAGER