En ondes: Follow Your Arrow | Kacey Musgrave

Information régionale

Les défis sont nombreux sur la rivière Ristigouche

today16 mars 2022

Marty Robitaille

Arrière-plan
share close

Les obstacles à la débâcle sont plus nombreux que ce qui est généralement considéré sur la Restigouche.

 

            Historiquement, le pont de fer du CN était réputé pour bloquer l’évacuation des glaces au printemps.

 

            Toutefois, deux bancs de sable retenus par des crans rocheux situés à quelques centaines de mètres plus bas nuisent fortement, a fait valoir Marty Robitaille, qui opère sur l’aéroglisseur de la Garde côtière canadienne depuis 13 ans.  À l’aide de cartes, le capitaine démontre l’obstacle évident auquel fait face son équipe :

  • cover play_arrow

    Les défis sont nombreux sur la rivière Ristigouche solinfo

 

Les deux crans créent une forme d’entonnoir vers le centre du chenal :

  • cover play_arrow

    Les défis sont nombreux sur la rivière Ristigouche solinfo

L’énergie nécessaire pour dégager les glaces à cet endroit est telle que cela cause des situations spectaculaires :

 

  • cover play_arrow

    Les défis sont nombreux sur la rivière Ristigouche solinfo

 

Malgré le fait que ces deux obstacles aient été identifiés, la mairesse de Matapédia doute qu’il soit possible de les enlever pour améliorer les chances de débâcles sans problème pour sa municipalité.  Nicole Lagacé ne se fait pas d’illusion :

  • cover play_arrow

    Les défis sont nombreux sur la rivière Ristigouche solinfo

            Le commandant de la garde côtière, Marty Robitaille estime que la rivière Restigouche est la plus difficile à déglacer de tous les plans d’eau qu’il doit affronter annuellement.

Partager


0%