En ondes: Les vieux chums | Jonathan Painchaud

Information régionale

Les centres d’aide pour femmes violentées demandent plus de ressources

today3 avril 2024

Arrière-plan
share close

Les milieux d’hébergement pour femmes violentées en Gaspésie réagissent aux propos de la ministre responsable de l’habitation, France-Élaine Duranceau.

 

Selon la ministre, des projets de maison d’hébergement 2e étape soumis au gouvernement sont bloqués car les coûts sont d’environ 900 000 dollars la porte.

 

La directrice générale du Centre Louise-Amélie de Sainte-Anne-des-Monts, Monic Caron, est d’avis que le gouvernement ne comprend pas que la transition nécessite des ressources particulières :

  • cover play_arrow

    Les centres d’aide pour femmes violentées demandent plus de ressources julie

 

Le projet de 13 unités du Centre Louise-Amélie est déjà en cours et devrait accueillir ses premières résidentes cet été.  L’organisme critique le fait que Québec ne couvre pas les coûts additionnels associés à la création d’un environnement sécuritaire, alors que François Legault l’avait promis en 2021 :

  • cover play_arrow

    Les centres d’aide pour femmes violentées demandent plus de ressources julie

 

Dans la Baie-des-Chaleurs, la directrice de la maison d’hébergement l’Émergence, Nancy Gough, note que, devant cet enjeu, les établissements gaspésiens sentent le besoin de travailler de concert :

  • cover play_arrow

    Les centres d’aide pour femmes violentées demandent plus de ressources julie

 

C’était Nancy Gough, directrice de l’Émergence.

Partager


0%