En ondes: Y fait pas frette | Marie-Hélène Di Renzio

Information régionale

Le vaccin pour les tout-petits? Une décision qui revient aux parents

today26 juillet 2022

Yv Bonnier-Viger

Arrière-plan
share close

Alors que débute la campagne de vaccination pour les tout-petits la situation épidémiologique semble se stabiliser en Gaspésie.

La campagne pour les 6 mois 4 ans commence aujourd’hui en Gaspésie. Le vaccin inoculé au plus petit représente un quart de dose de moderna. Ce sont les enfants ayant une condition médicale connue ou ceux qui fréquentent des personnes vulnérables, comme un enfant qui habite avec ses grands-parents, qui devraient se faire vacciner. Cependant, comme la maladie affecte peu les enfants de façon générale, le directeur de la santé publique, Yv Bonnier-Viger précise que le vaccin n’est pas nécessaire pour un enfant en pleine santé.

  • cover play_arrow

    Le vaccin pour les tout-petits? Une décision qui revient aux parents solinfo

Le nombre de nouveaux cas et le nombre d’hospitalisations sont à la baisse en Gaspésie et la récente vague semble s’atténuer. Présentement 18 personnes sont à l’hôpital de Maria en lien avec la COVID, une augmentation de 5 patients en 24h, et 5 personnes sont hospitalisées à Chandler. Moins de 5 patients se trouvent dans les autres centres hospitaliers. La région a atteint un plateau et une certaine décroissance même si elle est plutôt lente. Yv Bonnier-Viger affirme qu’il faut vivre avec le virus dans une certaine normalité, mais certaines mesures de base sont toujours pertinentes :

  • cover play_arrow

    Le vaccin pour les tout-petits? Une décision qui revient aux parents solinfo

Yv Bonnier-Viger rappelle que la situation peut changer avec l’apparition de nouveaux variants. Une campagne de vaccination pour les 60 ans et plus et les personnes vulnérables aura lieu à la mi-août.

Partager


0%