Informations régionales

Le stock de crabe se porte bien

Le stock de crabe se porte bien

24 février 2020

Le stock de crabe des neiges du golfe se porte bien cette année selon les plus récents relevés scientifiques de Pêches et Océans Canada, qui établissent une biomasse de taille commerciale de presque 80 mille tonnes.

 

            Il s’agit d’une légère diminution par rapport à l’an dernier, qui laisse présumer d’un taux d’exploitation de 40,6%, ce qui reviendrait à près de 32 mille tonnes de taux de captures admissibles pour la saison 2020, en se basant sur les allocations consenties depuis 2014.  Les indices de recrutement sont maintenus dans la zone saine de l’approche de précaution et permettent d’être optimiste pour les prochaines années, avec 75% de la biomasse commerciale composée de recrues, avec une bonne proportion de femelles.  La biologiste au Centre des pêches du golfe, Amélie Rondeau, souligne qu’on n’observe aucun impact significatif sur la biomasse du crabe ou sur la distribution du stock, attribuable aux fermetures de zones statiques et dynamiques mises en place pour la protection des baleines noires en 2018 et en 2019 :

 

            La biologiste ajoute qu’un saut de mue a été observé en 2019 dans le golfe, qui n’affecte toutefois que légèrement le recrutement de crabe de taille commerciale, alors que le même phénomène, plus important en 2016, avait presque doublé l’allocation aux pêcheurs :

 

            En 2019, les relevés ont été effectués à partir d’un nouveau bateau scientifique, qui présentait de légères variations de vélocité et de temps d’immersion du chalut. Selon Mme Rondeau, ces variations créent une légère marge d’erreurs dans les résultats des relevés calculée sur une base comparative par rapport aux années précédentes, mais qui demeureraient toutefois fiables pour la gestion de la ressource.

Collaboration CFIM

Retour

PARTAGER