En ondes: Faded | Brandon Mig

Information régionale

Le reflexe de référencer pour le prélèvement d’organes se développe

today24 février 2022

share close

Les dons d’organes semblent se structurer en Gaspésie.

 

            La région est passée troisième au Québec, en 2021, sur le référencement d’organes.

 

            Après Montréal et le Saguenay-Lac-Saint-Jean, il appert que le territoire gaspésien est exceptionnellement parmi ceux où les médecins accordent le plus grand taux de référence pour le prélèvement.

 

            Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec, note qu’un meilleur travail de vigilance semble se produire en milieu hospitalier.  12 organes ont reçu la référence d’un médecin dans la dernière année en Gaspésie-les Îles :

  • play_arrow

    Le reflexe de référencer pour le prélèvement d’organes se développe solinfo

 

            Pour ce qui est des résultats, 1 foie et 2 reins ont été prélevés sur un donneur de la région, ce qui a mené à 3 transplantations sur autant de patients.

 

            Par ailleurs, 2 personnes de la région ont reçu 2 cœurs et 1 rein.

 

Le directeur général de Transplant Québec souligne que des progrès sont toujours souhaités sur la proportion de personnes consentantes au don d’organes qui est de 50% actuellement.  Par définition, en rehaussant le taux de consentement, les besoins ont plus de chance d’être comblés :

  • play_arrow

    Le reflexe de référencer pour le prélèvement d’organes se développe solinfo

 

            Au 31 décembre, la Gaspésie-les Îles comptait 4 personnes en attente d’une transplantation.

Partager


0%