Informations régionales

Le président de la ZEC se désole de la tournure dossier

Le président de la ZEC se désole de la tournure dossier

30 juillet 2021

Le président de la ZEC Bonaventure se désole de la tournure que prend le dossier de la cohabitation sur la rivière.

André Hébert réagit ainsi à la décision de CIME Aventure de se tourner vers les tribunaux pour invalider l’autorisation commerciale du ministère. Cette dernière comporte des restrictions plus nombreuses sur les activités de la compagnie.

André Hébert affirme qu’il doit être prudent dans ses commentaires, car le dossier est devant les tribunaux, mais il se réjouit que les documents soient finalement rendus publics en raison de la démarche judiciaire :

Le président ne comprend pas pourquoi la compagnie souhaite revenir à l’entente de 2020. Il affirme que lors de l’élaboration du plan de cohabitation tous les intervenants s’entendaient pour dire que l’été 2020 avait été problématique sur la rivière incluant CIME Aventure avant qu’elle ne quitte la table de négociation :

La surcharge sur la rivière a déjà des impacts sur la qualité de la pêche et plusieurs pêcheurs commencent à déserter

Avec la médiatisation de ce dossier, André Hébert ne cache pas que les frictions sont nombreuses sur la rivière. Un onglet a d’ailleurs été créé sur le site de la ZEC où les utilisateurs peuvent rapporter des incidents.

Retour

PARTAGER