En ondes: Strange Animal (1984) | Gowan

Information régionale

L’incertitude plane toujours

today10 mai 2024

Arrière-plan
share close

La pêche expérimentale au sébaste a été bonne, mais l’industrie demeure dans l’expectative.

 

L’Association des capitaines-propriétaires a obtenu un quota expérimental d’un peu moins de 350 tonnes de sébaste tout comme la communauté Wolastoqiyikau Bas-Saint-Laurent.

 

Claudio Bernatchez, le directeur de l’ACPG, affirme que son groupe a pêché environ 95% de son quota. Incluant la Première Nation du Bas-Saint-Laurent, 2 pêcheurs ont donc pu pêcher une quantité intéressante de sébaste. Cependant, avec l’ouverture prochaine de la pêche commerciale l’ensemble des flottes du golfe devront se partager un quota de 25 mille tonnes et il est déjà établi que les bateaux-usines obtiendront 60% du quota. Les quantités allouées seront insuffisantes pour une pêche rentable :

  • cover play_arrow

    L’incertitude plane toujours mario

 

La ministre des Pêches, Diane Lebouthillier, a déjà affirmé qu’elle pourrait augmenter le quota, mais Claudio Bernatchez rappelle que de toute façon l’industrie n’est pas prête à transformer de grandes quantités de sébaste :

  • cover play_arrow

    L’incertitude plane toujours mario

 

L’Association des pêcheurs de sébaste des Îles (APSI) n’est pas encore allée capturer le quota expérimental de 373 tonnes qui lui avait été alloué.

Son président, Jean-Bernard Bourgeois, explique que ses 15 membres restent sur la touche en attendant les directives ministérielles pour la reprise de la pêcherie dans le golfe du Saint-Laurent. Il ajoute que depuis la divulgation de la répartition du quota par flottille, les pêcheurs craignent d’investir sans être assurés d’avoir accès à une partie de l’allocation commerciale.

Partager


0%