En ondes: Vous écoutez Mlou | Avec Marie-Lou Brière Berthelot

Information régionale

Le MPO suggère du surveiller étroitement 62 espèces supplémentaires

today1 novembre 2022

Arrière-plan
share close

Pêches et des Océans Canada propose de surveiller plus étroitement 62 espèces de poisson.

 

Le ministère suggère de les ajouter à la liste des stocks dit réglementés en vertu de la Loi sur les pêches.

 

Cette liste réglementaire oblige le ou la ministre à s’assurer que les stocks restent sains et à créer un plan de rétablissement si leur niveau tombe sous un certain seuil.

 

Ces plans devront inclure les raisons derrière l’effondrement de la ressource, des objectifs mesurables ainsi que des échéanciers de rétablissement.  L’ajustement législatif entré en vigueur cette année avait mené à la création d’un premier lot de 30 espèces en avril dernier.

 

Le second lot, soumis à des consultations publiques jusqu’au 19 décembre, compte notamment trois espèces en difficulté utilisées pour entre autres appâter le homard, soit la morue, le hareng et la limande à queue jaune.

 

La proposition du ministère compte aussi des stocks dont l’état de santé est incertain ou sain, ce qui pourrait avoir pour effet de stimuler la recherche et de raffiner les approches de conservation, permettant de mieux protéger la ressource et les activités économiques qui en dépendent.  Le printemps dernier, afin d’aider à la régénération des stocks, le MPO a imposé un moratoire sur la pêche commerciale du maquereau en plus de grandement restreindre la capture du hareng.

Collaboration: CFIM

 

Partager


0%