En ondes: Chronique BD Dany Arsenault | Avec Michel Morin

Information régionale

Le MPO admet ce que l’ex-député de Bonaventure avance depuis des années

today1 juin 2023

Sylvain Roy

Arrière-plan
share close

L’ex-député de Bonaventure est satisfait qu’enfin, Pêche et Océans Canada reconnaisse que le manque de financement interfère dans la réouverture de la pêche aux coques en Gaspésie.

 

C’est une toute première entrevue que Sylvain Roy accorde depuis sa retraite de la vie politique en octobre dernier.  Il le fait alors que le Bloc québécois vient d’obtenir la confirmation que les limites budgétaires du Programme canadien de contrôle de salubrité des mollusques font en sorte que l’échantillonnage de l’eau se fait uniquement dans les secteurs ouverts.

 

L’ex-député de Bonaventure milite depuis des années pour la réouverture des bancs coquilliers :

  • cover play_arrow

    Le MPO admet ce que l’ex-député de Bonaventure avance depuis des années solinfo

            Au cours de son dernier mandat, l’ex-député a financé une étude réalisée par Merinov.  Les analyses de prélèvement effectués par le centre de recherche ont démontré que la qualité de l’eau est maintenant excellente à Escuminac et Pointe-à-la-Garde.  Contrairement à ce qui est évoqué depuis 30 ans, soit que les myes sont impropres à la consommation, les conditions semblent plutôt être propices à la pêche, souligne Sylvain Roy :

  • cover play_arrow

    Le MPO admet ce que l’ex-député de Bonaventure avance depuis des années solinfo

            L’ex-député trouve injuste que le ministère fédéral mette plus d’argent pour caractériser les secteurs coquilliers au Nouveau-Brunswick :

  • cover play_arrow

    Le MPO admet ce que l’ex-député de Bonaventure avance depuis des années solinfo

            Sylvain Roy estime que Pêche et Océans préfère le statu quo pour éviter de devoir ajouter des budgets de surveillance des nouvelles zones de pêche, en plus de devoir ajouter le financement pour couvrir les coûts d’analyse.

 

            En Gaspésie, la mye commune peut être pêchée à Miguasha, Port-Daniel et Gaspé.  La grande partie des bancs coquilliers de la région est donc fermée à la pêche.

Partager


0%