En ondes: Ce soir | Amir

Information régionale

Le ministre de la Faune réplique

today31 août 2018

Arrière-plan
share close

Le ministre de la Faune réplique à la Fédération des chasseurs et pêcheurs concernant la chasse à l’orignal pour les non-résidents.

Rappelons qu’une nouvelle réglementation empêche les non-résidents de chasser en territoire public. Ils devront obligatoirement passer par une ZEC ou une pourvoirie. Le ministère justifie cette décision en affirmant qu’il s’agit d’assurer aux résidents du Québec l’accès aux terres publiques. La Fédération des chasseurs affirme de son côté que les pourvoiries sont déjà à pleine capacité et que les chasseurs iront simplement ailleurs, privant ainsi le Québec de revenus importants. Dans sa sortie du 20 août, la Fédération des chasseurs accuse le ministre Blanchette d’avoir usé de stratégie pour gagner du temps et éviter les critiques de ceux qui s’opposent à l’interdiction des non-résidents de chasser l’orignal au Québec.

 

Le ministre de la Faune Luc Blanchette se dit surpris de la sortie de la Fédération. Il affirme qu’avec l’ouverture imminente de la chasse il est trop tard pour changer la modification. Il affirme qu’il est toujours ouvert à  poursuivre la discussion afin d’arriver à un consensus. Cependant malgré cette ouverture le ministre ajoute qu’il est convaincu du bien fondé de la nouvelle réglementation et malgré les arguments de la Fédération il croit que de nouveaux revenus seront générés. 

Ce n’est pas la première fois que le ministre provoque l’ire de la Fédération. Sa tentative de privatiser la pêche au saumon dans le Nord en disant que cette pêche s’adressait à une clientèle triée sur le volet, et non pas une clientèle Walmart, avaient provoqué un mécontentement certain des chasseurs et pêcheurs et de la classe moyenne en général.

Partager


0%