Informations régionales

Le ministère espère un renversement de tendance

Le ministère espère un renversement de tendance

19 février 2021

Les conditions hivernales de 2020 semblent avoir moins affecté la population de chevreuil de la Gaspésie.

 

            Biologiste au ministère de la Faune, Martin Dorais accueille favorablement les résultats de la chasse au chevreuil même si la dernière récolte est loin d’être à la hauteur de 2015.

 

            En Gaspésie, dans la zone 01 sud et 01 nord, 334 chevreuils ont été abattus l’automne dernier.  Il s’agit d’une augmentation de 36 bêtes comparativement à 2019.  Martin Dorais espère que la tendance à la baisse observée depuis 2015 sera renversée :

 

            En plus d’un hiver plus clément, le biologiste attribue cette hausse aux changements apportés dans les dates de chasse à l’arc ou à l’arbalète :

 

            Si les précipitations de neige demeurent faibles cet hiver, Martin Dorais croit que les résultats de chasse 2021 pourraient connaître une hausse intéressante.

 

            Le biologiste affirme qu’il est évident que le chevreuil est dans un creux de fluctuation du cheptel, cependant depuis 1955, année où les données ont commencé à être compilées, les fluctuations sont fréquentes.

Retour

PARTAGER