En ondes: I Lost My Baby | Clodelle

Information régionale

Le maire souhaite un repreneur pour la coop

today27 mars 2019

Guy Gallant

Arrière-plan
share close

Le maire de St-Alexis croit que la relance de la coop passe par un repreneur.

 

            Mardi avait lieu une assemblée spéciale concernant l’avenir de la Coopérative d’alimentation de l’endroit qui fait face à une situation financière intenable avec une baisse d’achalandage considérable et une dette de 150 mille dollars. Les membres se donnent une semaine pour réfléchir à la question avant de déclarer faillite.  Plusieurs membres croient qu’un repreneur pourrait acquérir les équipements après la faillite et ainsi assurer la présence d’une épicerie, même si elle est plus modeste, dans le village.

 

            Dans un premier temps, le maire affirme qu’il est triste de voir la plus vieille coop d’alimentation du Québec, qui a 103 ans, faire face à une telle situation. Cependant, il croit qu’il est impossible que la coop poursuive ses activités sous sa forme actuelle :

  • cover play_arrow

    Le maire souhaite un repreneur pour la coop solinfo

 

            Légalement, il est assez difficile pour la municipalité d’appuyer un commerce au détriment d’un autre. Un dépanneur a aussi pignon sur rue dans le village. Selon le maire, la solution doit passer par la fermeture de la coop. Si jamais les propriétaires du dépanneur souhaitaient reprendre une partie des activités de la coop, notamment le bâtiment et le service d’essence, la municipalité pourrait sûrement offrir son soutien :

  • cover play_arrow

    Le maire souhaite un repreneur pour la coop solinfo

 

            La propriétaire du dépanneur, Nathalie Vallières, affirme de son côté qu’elle n’a jamais envisagé cette option. Elle se dit prête à écouter ce qu’aura à lui dire le maire mais elle souligne aussi qu’il s’agit d’un dossier compliqué et que son dépanneur l’occupe amplement dans sa forme actuelle.                                                                  

Partager


0%