En ondes: Champs Élysées | Zaz

Information régionale

Le député de Gaspé dénonce un manque de cohérence dans le redécoupage de la carte électorale

today30 octobre 2023

share close

Le député de Gaspé estime que la Commission de représentation électorale a fait une erreur dans son analyse démographique en Gaspésie.

 

Selon Stéphane Sainte-Croix, la méthodologie utilisée a mené injustement la Commission à proposer l’élimination d’une circonscription en Gaspésie.

 

Le député dénonce le fait que la Commission tienne compte des Îles-de-la-Madeleine pour calculer le poids politique du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

 

Selon lui, les Îles ne devraient pas entrer dans le calcul puisque la circonscription est protégée par une exception dans la Loi électorale, à cause de son statut particulier.

 

En l’intégrant dans la moyenne, le petit nombre d’électeurs sur l’archipel contribue à gonfler artificiellement le poids politique du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.  Ceci est injuste, estime le député caquiste Stéphane Sainte-Croix, puisque le fruit de calcul amène la Commission à conclure que la région est surreprésentée par rapport à son nombre d’électeurs :

  • play_arrow

    Le député de Gaspé dénonce un manque de cohérence dans le redécoupage de la carte électorale julie

 

Stéphane Sainte-Croix note qu’une fois fusionnés, Gaspé et Bonaventure compterait ensemble 56 591 électeurs, donc 12 % de plus que la moyenne québécoise :

  • play_arrow

    Le député de Gaspé dénonce un manque de cohérence dans le redécoupage de la carte électorale julie

 

Pendant ce temps, des circonscriptions en Abitibi et sur la Côte-Nord profitent d’un statu d’exception dans la proposition actuelle.

 

Partager


0%