En ondes: Je fais partie de ce monde | Ludovick Bourgeois

Information régionale

Le conflit empêche les scieries d’être compétitives

today26 août 2020

Arrière-plan
share close

Le conflit du bois d’œuvre empêche les industries du Québec et de la Gaspésie d’être pleinement compétitives face aux entreprises américaines.

 

            L’Organisation mondiale du commerce reconnaît que le Québec respecte les règles du commerce international dans le conflit du bois d’œuvre.  Depuis longtemps, le prix du bois récolté sur les terres publiques au Québec fait l’objet d’attaques à répétition par le gouvernement américain et les pertes de l’industrie du Québec depuis 2017 sont évaluées à 800 millions de dollars.

 

            Selon le PDG du Conseil de l’industrie forestière, Jean-François Samray, ce rapport doit être utilisé par le Canada pour régler le dossier et permettre à l’industrie d’être plus réellement compétitive face au géant américain :

  • cover play_arrow

    Le conflit empêche les scieries d’être compétitives solinfo

 

            Le PDG affirme que la hausse du prix du bois est plus intéressante pour les industriels que par le passé et il est vrai que la faiblesse du dollar favorise d’une certaine façon les exportations, mais il s’agit d’une vision à court terme :

  • cover play_arrow

    Le conflit empêche les scieries d’être compétitives solinfo

 

            Jean-François Samray estime que le règlement de ce conflit pourrait avoir des impacts importants pour une région comme la Gaspésie en permettant aux usines de sciage d’avoir de meilleures liquidités pour rencontrer les défis à venir :

  • cover play_arrow

    Le conflit empêche les scieries d’être compétitives solinfo

 

            Malgré qu’il s’agisse d’un conflit qui perdure depuis de nombreuses années, le PDG a confiance que ce dossier se règle enfin.

Partager


0%