Informations régionales

Le Cégep se penche sur le patrimoine gaspésien avec un nouveau Laboratoire de recherche

Le Cégep se penche sur le patrimoine gaspésien avec un nouveau Laboratoire de recherche

21 octobre 2021

Un nouveau laboratoire de recherche en patrimoine prend vie au campus collégial de Carleton-sur-Mer.

 

 Il vise à enrichir la formation en Sciences humaines et à assurer la pérennité de l’héritage culturel gaspésien, souvent absent des archives.

 

Parmi les premières initiatives: le laboratoire mène une recherche sur la traditionnelle pêche aux coques en Gaspésie. 

 

Le laboratoire verra avec le temps comment se définissent les grands axes d’intervention.  Un comité entourant le laboratoire a été formé avec des enseignants du campus et des historiens aguerris tels que Mario Mimeault, Pascal Alain et Jean-Marie Thibault.  Le comité sera chargé de lui donner une identité, une couleur, raconte l’enseignant en histoire et coordonnateur du laboratoire, Michel Landry :

            Le projet de pêche aux coques démontre d’ailleurs que les pratiques traditionnelles gaspésiennes sont peu documentées :

            L’un des objectifs premiers est aussi de décloisonner l’enseignement traditionnel et le rendre plus tangible :

La première étudiante embauchée dans l’équipe pour le projet de pêche aux coques est Émilia Babin, en Sciences humaines deuxième année.  Une première sortie dans le cadre de cette recherche l’a amenée à visiter la Société d’histoire de la Haute-Gaspésie et son centre d’archives.

Retour

PARTAGER