En ondes: Heureux dans mon salon | Mathieu Gaudet

Information régionale

L’autocar est un service essentiel en Gaspésie

today28 janvier 2021

Joël Arseneau

Arrière-plan
share close

L’annonce de Keolis qui suspend son service provoque de nombreuses réactions en Gaspésie.

 

            Hier, la compagnie confirmait qu’à partir du 7 février la très grande majorité de ses dessertes étaient suspendues de façon temporaire en raison du peu d’achalandage. Le nombre de départs quotidien dans la province passe de 80 à 8 pour Montréal, Québec et Rimouski uniquement.

 

            Le Parti Québécois affirme que Québec doit intervenir pour maintenir ce service essentiel en Gaspésie. Le porte-parole en matière de transport, le député des îles Joël Arseneau, affirme qu’il souhaite entendre à ce sujet le ministre des Transports François Bonnardel  ainsi que la ministre responsable de la Gaspésie Marie-Eve Proulx. Il rappelle que Keolis Canada s’est engagée par contrat à offrir un service minimal en Gaspésie, en échange de l’exclusivité de la ligne Montréal-Québec. « Et c’est la responsabilité du gouvernement de s’assurer que l’entreprise respecte ses engagements », ajoute le député.

 

            Le Conseil central de la Gaspésie-les-Îles CSN affirme de son côté que cette situation est très inquiétante pour la population de la Gaspésie ainsi que pour les régions en général. La CSN affirme que ce n’est pas la première fois que Keolis diminue ses services en région. Comme dans d’autres secteurs du transport régional, Keolis utilise les menaces et profite de son monopole pour obtenir du financement en échange du maintien d’un service déjà indigne dans la région. Les Gaspésiens sont les otages de cette entreprise et les gouvernements se prosternent devant cette compagnie, ajoute la centrale syndicale.

Partager


0%