Informations régionales

La Tunisie en renfort

La cuisinière Nesrine et la propriétaire Véronique Piché

La Tunisie en renfort

22 juin 2021

Le restaurant Dixie Lee de Carleton et le Groupe Santé Vadnais font appel à des travailleuses étrangères pour contrer la pénurie de main d’œuvre.

 

Comme plusieurs restaurants, l’établissement de restauration rapide de Carleton a de la difficulté à recruter un nombre suffisant d’employés particulièrement depuis 2 ans.  Pour la propriétaire Véronique Piché, réduire les heures d’ouverture de son commerce n’était pas une option pour elle.  Elle a donc amorcé des démarches de recrutement en février 2020, avant la pandémie.  Le 4 juin, Nesrine et Ahlem, de la Tunisie, sont arrivées en Gaspésie :

Contrairement au domaine de l’agriculture et des pêcheries, où les employés étrangers s’installent de façon temporaire, le restaurant a offert des contrats de deux ans renouvelables aux deux travailleuses.  Véronique Piché croit qu’elles tenteront d’obtenir la citoyenneté canadienne.  Le fait qu’elles parlent français facilite grandement l’intégration :

Les deux femmes possèdent une formation en cuisine.  Véronique Piché souhaite que le gouvernement allège le processus d’embauche à l’étranger afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre qui frappe plusieurs secteurs de l’économie.

 

Francis Vadnais, propriétaire du Lady Maria et du Manoir Saint-Charles de Caplan, s’est lui aussi tourné vers la Tunisie pour recruter 6 préposées qui devraient arriver d’ici la fin de l’automne :

 

Francis Vadnais croit que la Gaspésie est mûre pour accueillir plus d’immigrants.

Retour

PARTAGER