En ondes: For The First Time | The Script

Information régionale

La Sécurité publique convoque les citoyens de Tournepierres ce soir à Maria

today21 novembre 2023

Arrière-plan
share close

L’avenir pourrait se préciser ce soir pour les résidents de la rue des Tournepierres à Maria.

 

Cette rue est susceptible de se retrouver sous 2 mètres d’eau d’ici 2050.  Le ministère de la Sécurité publique a présenté son analyse des risques en juin.  Le scénario de relocalisation des résidents a été évoqué.

 

Depuis, le ministère a poursuivi ses travaux.  5 mois plus tard, il rencontre les citoyens pour une seconde fois.  L’ingénieure Catherine Denis, chargée de projet en gestion de risques naturels et Isabelle Thomas, professeure d’urbanisme à l’Université de Montréal seront présentes.

 

La possibilité que les résidents doivent s’installer ailleurs est toujours envisagée, confirme le maire de Maria, Jean-Claude Landry.  Il croit que les résidents pourront obtenir plusieurs réponses aujourd’hui :

  • cover play_arrow

    La Sécurité publique convoque les citoyens de Tournepierres ce soir à Maria julie

 

La municipalité s’attend aussi à ce que le projet de protection des berges entre la rue des Colibri et la maison Mowatt soit précisé ce soir.

 

La situation s’avère moins compliquée à traiter à cet endroit en comparaison à celle sur la rue des Tournepierres.

 

La possibilité de réaliser des travaux de recharge de plage est sur la table.

 

Le maire note, de surcroît, qu’il faudra éventuellement se pencher aussi sur la problématique d’érosion de la berge aux abords de la route 132 dans le secteur de l’hôpital.

 

Le ministère des Transports procède d’ailleurs à la caractérisation de la côte dans ce secteur.

 

Ceci pourrait être utile si le territoire couvert dans l’engagement pris par la ministre Guilbault en juin 2022 était élargi :

  • cover play_arrow

    La Sécurité publique convoque les citoyens de Tournepierres ce soir à Maria julie

 

Dans le secteur de l’hôpital, le maire refuse de s’avancer sur la solution qui retient davantage l’attention.

 

Jean-Claude Landry note, cependant, que la recharge de plage réalisée sur la Grave de Havre-Aubert aux Îles-de-la-Madeleine a bien résisté à l’ouragan Fiona.

 

La rencontre avec les citoyens aura lieu au centre communautaire à 18:30.

Partager


0%