Informations régionales

La science à la rescousse des baleines

Le ministre des Pêches Jonathan Wilkinson et le député Rémi Massé. Photo: MPO

La science à la rescousse des baleines

25 juillet 2019

Le fédéral annonce de nouveaux investissements pour la protection de la baleine noire

Le ministre des Pêches et des Océans, Jonathan Wilkinson, était dans le Bas-St-Laurent  mercredi, pour visiter l’Institut des Sciences de la Mer de l’Université du Québec à Rimouski ainsi que l’Institut Maurice-Lamontagne. Il a profité de l’occasion pour annoncer une enveloppe de trois millions de dollars pour 12 initiatives scientifiques, notamment afin d’améliorer la détection en temps réel des baleines noires dans le golfe, et pour étudier les répercussions des bruits sous-marins sur les mammifères aquatiques. Le ministre précise toutefois qu’aucun lien entre les contrôles acoustiques et les huit baleines noires mortes dans le golfe en 2019 n’a été démontré, et que la principale cause de mortalité demeure les collisions avec des navires:

Le ministre Wilkinson se fait rassurant quant à un éventuel resserrement des mesures de protection pour les pêcheurs de crabe des neiges de la zone 12. Aucune baleine n’étant  morte à cause d’un empêtrement en 2019, le ministre se dit ouvert à discuter d’un début de saison désynchronisé et plus hâtif pour la Gaspésie et les Îles, selon les conditions de glace d’avril :

Par ailleurs, le MPO annonçait hier que la mission de nettoyage d’engins fantômes, nom donné aux équipements de pêche perdus en mer, a permis de récupérer 101 casiers à crabes et plusieurs kilomètres de cordage en trois jours, afin de réduire les risques d’empêtrement pour les baleines.

Collaboration CFIM

Retour

PARTAGER