Informations régionales

La saison de pêche serait trop courte pour justifier une pesée

Flétan Photo: archives

La saison de pêche serait trop courte pour justifier une pesée

5 août 2020

            La saison de pêche au flétan serait  trop courte pour fournir un observateur à quai à Carleton-sur-mer.

 

            C’est du moins l’opinion de Denis Sinotte, directeur général de la compagnie Resnor. 

           

            Interpellé sur la possibilité de fournir un observateur à quai à Carleton, le directeur général de Resnor évoque que la présence d’un observateur à quai serait non rentable et nécessiterait un mouvement de personnel.

 

            Il ajoute que les quantités de flétans ne peuvent justifier un tel ajout.  La plupart des peseurs à quai sont des travailleurs sur appel qui doivent se déplacer à différents endroits.  La compagnie est présente dans 30 ports désignés de l’est du Québec.

 

            Cas d’exception ce matin, l’observateur désigné s’est rendu à Carleton. En raison du bris sur une embarcation et des forts vents, un pêcheur se trouvait  dans l’impossibilité de se déplacer au quai de Paspébiac.  Le responsable de Resnor mentionne avoir la possibilité d’accommoder les pêcheurs en cas de force majeure mais selon lui, les règles statuées par Pêches et Océans Canada ne peuvent être changées à la dernière minute.

Retour

PARTAGER