En ondes: When I'm Gone | 3 Doors Down

Information régionale

La rentabilité pourrait être compromise pour les crabiers

today25 mars 2024

Arrière-plan
share close

La rentabilité des crabiers pourrait être compromise cette année.

 

C’est ce qu’affirme l’Institut de recherche en économie contemporaine dans une fiche technique publié lundi matin intitulée Le prix du crabe des neiges au Québec : contexte et perspective.

 

Avec l’ouverture de la pêche, les prix au débarquement offerts par les transformateurs s’annoncent bas. Plusieurs observateurs s’attendent à des prix similaires à l’an passé alors que le crabe se vendait 2 dollars 25 ou 2 dollars 50 la livre comparativement à des prix qui étaient au-dessus de 8 dollars la livre en début de saison en 2022. La rentabilité des crabiers pourrait donc être compromise en 2024. Cependant, les quotas relativement élevés pourraient leur permettre de compenser par les quantités vendues.

 

Rappelons que le prix s’est effondré en 2023, car les transformateurs sont demeurés avec les stocks de 2022. Les entrepôts étaient donc plein au moment de l’ouverture de la pêche. Et parallèlement en raison de l’inflation plusieurs consommateurs ont boudé le produit de luxe.

 

Selon les chercheurs de l’IRÉQ dans sa structure même, l’économie du crabe des neiges a toujours vogué au gré des conjonctures de ses transformateurs. Cette pêcherie, dépendante des marchés d’exportation, n’a que peu d’emprise sur les contextes économique global dans lesquels elle se place. Même les outils de négociation collective des conditions de mise en marché, dont se dotent certains pêcheurs afin de bénéficier d’une certaine stabilité et prévisibilité dans les prix au débarquement, ne parviennent plus à jouer leur rôle.

Partager


0%