En ondes: Météore | Alfa Rococo

Information régionale

La région réclame le statu quo

today25 octobre 2023

Arrière-plan
share close

C’est à l’unanimité que les participants aux audiences de la Commission de la représentation électorale ont demandé hier soir à Gaspé le statut quo.

 

Encore plus, ils ont réclamé le statu d’exception afin de conserver les circonscriptions de Gaspé et Bonaventure menacées d’être fusionnées dans la prochaine carte électorale.

 

Plus de 80 personnes se sont déplacées afin de démontrer leur opposition à l’intention du Directeur général des élections de faire disparaître une circonscription en Gaspésie.

 

Gaétan Lelièvre, qui a été député de la circonscription de Gaspé pendant 6 ans, croit qu’il s’agit d’un exercice de centralisation :

  • cover play_arrow

    La région réclame le statu quo julie

 

L’ex-député de Gaspé et porte-parole du Parti québécois, Méganne Perry Mélançon, déplore qu’une éventuelle fusion ait des impacts négatifs pour la représentation de l’ensemble de la population :

  • cover play_arrow

    La région réclame le statu quo julie

Le résident de Gaspé et porte-parole de l’Association québécoise des retraités des secteurs publics et parapublics, Pierre Michaud, a confiance que la Commission de la représentation électorale utilisera son pouvoir discrétionnaire :

  • cover play_arrow

    La région réclame le statu quo julie

 

À plusieurs reprises à Gaspé, il a été mentionné que le temps est venu de procéder à une révision complète de la loi électorale.  À New Richmond demain, la députée de Bonaventure, Catherine Blouin, plaidera pour les mêmes exceptions que la région avait obtenues lors des dernières réorganisations de 2011 et 2017 :

  • cover play_arrow

    La région réclame le statu quo julie

 

Une trentaine de personnes ont manifesté à l’extérieur de l’Hôtel Baker, hier à Gaspé, avant la tenue des audiences de la Commission de la représentation électorale.

 

Les manifestants ont voulu signifier leur opposition à la fusion des circonscriptions de Gaspé et Bonaventure.

 

Tous étaient d’accord pour dire que l’étendue de la future circonscription qui serait beaucoup trop grande pour qu’un député puisse bien effectuer son travail et répondre aux enjeux de ses concitoyens :

  • cover play_arrow

    La région réclame le statu quo julie

 

Selon les manifestants, la solution passe par le statu quo et va même jusqu’à changer la loi électorale pour donner une exemption permanente pour les deux comtés.

 

Certains avaient même quelques mots pour le directeur général des élections :

  • cover play_arrow

    La région réclame le statu quo julie

 

Partager


0%