Informations régionales

La prison pour Patrick Walters

Florence Frappier-Routhier

La prison pour Patrick Walters

3 septembre 2019

À 68 ans, un homme de New Carlisle a pris, hier, le chemin de la prison pour une période de 15 mois.

 

            Patrick Walters a été reconnu, mardi, coupable de vente de cocaïne et de cannabis.  En novembre 2018, il a vendu les deux substances à deux policiers en infiltration.  Lors de mise en arrestation de l’homme à sa résidence le mois suivant, la police a découvert plusieurs objets liés à la vente de stupéfiants, du cannabis ainsi que de la  lidocaïne, un anesthésique, qu’il vendait comme de la cocaïne.   L’homme n’en était pas à ses premiers contacts avec la justice mais c’est la première fois qu’il est condamné pour traffic.  Patrick Walters a été reconnu coupable de possession simple de stupéfiants, en 2011 et en 2017 et condamné pour conduite avec les facultés affaiblies en 2010. 

 

            Son passé criminel a été pris en considération, mais la juge Janick Poirier a remarqué que Patrick Walters a collaboré pendant les procédures et qu’il a cessé toute consommation de cocaïne.  Cependant, la procureure Florence Frappier-Routhier a rappelé que le rapport d’évaluation psychiatrique mentionne que l’homme n’avait jamais vraiment manifesté de remords et qu’il minimisait l’impact de ses gestes.  Elle explique que la vente de cocaïne est une offense très grave :

            Même s’il ne s’agissait pas réellement de cocaïne, la procureure explique que vendre une substance comme de la cocaïne est suffisant pour porter des accusations :

            L’homme a donc pris le chemin de la prison et, à sa sortie, il devra se soumettre à plusieurs conditions comme fournir un échantillon d’ADN et une interdiction de posséder des armes à feu.  L’homme est propriétaire d’un pistolet et de 2 autres armes qui sont sous la garde de la Sûreté du Québec.  Le fils de l’accusé dispose d’un mois pour les récupérer en faisant la preuve qu’il possède toutes les autorisations nécessaires.

Retour

PARTAGER