En ondes: All I Wanna Do | Sheryl Crow

Information régionale

La population souhaite des actions concrètes pour le caribou

today3 août 2023

Arrière-plan
share close

Les résultats d’une analyse sur le caribou surprennent l’un des auteurs.

Cette analyse des chercheurs de l’Université Laval Daniel Fortin, professeur à la Faculté des sciences et de génie, et Jérôme Cimon-Morin professeur adjoint à l’université Laval au département des sciences du bois et de la forêt, démontre que la population du Québec souhaite que le gouvernement en fasse plus pour la protection du caribou. Dans un sondage, deux scénarios ont été proposés. Le premier scénario proposait une baisse de 2,5 % du volume de bois alloué à l’industrie entre 2023 et 2028 provoquant plus de 800 pertes d’emploi.  Le second scénario prévoyait une légère hausse des coupes et le maintien du nombre d’emplois, mais il conduisait à la disparition des trois populations de caribous. Le premier scénario a reçu l’appui de 36 % des personnes répondantes alors que le second scénario a récolté seulement 10 % des appuis. La plus grande proportion, soit 41 %, a jugé que les deux scénarios étaient insuffisants et que le gouvernement devait en faire plus, malgré les pertes d’emplois. Lorsque les répondantes et les répondants étaient informés qu’aucun des deux scénarios ne suffirait à stopper le déclin du caribou, 76 % jugeaient la situation inacceptable et 83 % souhaitaient davantage d’investissements gouvernementaux. Même si la protection de l’environnement est un enjeu de plus en plus important pour plusieurs, Jean Cimon-Morin est quand même surpris du résultat :

  • cover play_arrow

    La population souhaite des actions concrètes pour le caribou julie

Il s’agit d’un résultat fiable selon le professeur, mais les réponses des travailleurs de l’industrie forestière n’ont pas été isolées en raison du faible échantillonnage :

  • cover play_arrow

    La population souhaite des actions concrètes pour le caribou julie

Le sondage de l’Université Laval a été mené auprès de 1000 personnes dont la provenance est divisée selon le pourcentage de population qui vit dans les grands centres et dans les régions.

Partager


0%