En ondes: Rendez-vous | Joseph Poirier

Information régionale

La pénurie impact grandement les patrons et patronnes

today27 avril 2023

Carolanne Poirier

Arrière-plan
share close

La pénurie de main-d’œuvre oblige parfois les dirigeants à laisser de côté la gestion et croissance de l’entreprise pour se consacrer à d’autres tâches.

 

Selon un nouveau rapport de recherche, les chefs d’entreprise de la région travaillent 54 heures par semaine en moyenne. Cela se compare à des semaines de 8 jours, soutient la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante. Selon ce rapport en raison de la pénurie de main-d’œuvre, les dirigeants doivent souvent s’occuper de tâches normalement dévolues aux employés.

 

La directrice adjointe à la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, Carolanne Poirier, explique que cette situation touche plusieurs entreprises de la région. La restauration, l’hébergement et l’agriculture seraient particulièrement touchés, mais elle rappelle que tous les secteurs d’activités subissent la pénurie. Pour cette raison, les dirigeants ont moins de temps à consacrer à la gestion de leur entreprise, ce qui a un impact sur la croissance :

  • cover play_arrow

    La pénurie impact grandement les patrons et patronnes solinfo

Si autrefois le salaire était le facteur le plus important pour la rétention des employés, la situation a bien changé. La région devra se monter plus attractive. Même avec un bon salaire si les loyers et les places en garderie sont insuffisants, il sera difficile pour les entrepreneurs de la Gaspésie d’amoindrir la pénurie de main-d’œuvre :

  • cover play_arrow

    La pénurie impact grandement les patrons et patronnes solinfo

La région de la Gaspésie-les-Îles compte 1540 postes vacants.

Partager


0%