Informations régionales

La ministre préfère attendre un peu

Les préfets de la Gaspésie avec, au centre, la ministre Proulx, lors d'une rencontre la semaine dernière Photo: gracieuseté

La ministre préfère attendre un peu

10 juin 2019

            Fin de non-recevoir pour la demande du député Roy de faire financer par Québec une nouvelle table de concertation régionale pour le moment.

 

            Le député de Bonaventure et la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon souhaiteraient que ce mette en place une structure légère avec un financement de 100 000$ maximum par année.

 

            De 4 à 5 fois par année, les 2 députés, les 5 préfets et 18 représentants sectoriels se rencontreraient pour aligner les dossiers prioritaires au développement de la région.

 

            La ministre responsable de la Gaspésie et des Îles, Marie-Ève Proulx, ne veut pas acquiescer à cette demande parce qu’elle préfère mûrir son plan organisationnel d’abord.  Et elle promet qu’elle annoncera ses intentions au cours de la prochaine session parlementaire :

            La ministre Proulx considère, par ailleurs, que les canaux de communication sont bons avec les élus locaux, malgré l’absence de table de concertation :

 

Retour

PARTAGER