En ondes: Ma vieille caravane | Phil G. Smith

Information régionale

La formation accélérée dans les métiers de la construction soulève des critiques

today3 novembre 2023

Arrière-plan
share close

Le Centre de services scolaire René-Lévesque offrira une formation rapide et rémunérée à compter de janvier pour diplômer des charpentiers-menuisiers.

 

Cette nouvelle attestation d’études collégiales sera offerte à Matapédia et à Grande-Rivière.  Les élèves recevront 25 $ de l’heure pendant la formation et ils auront complété au bout de 600 heures.  Le DEP régulier en charpenterie-menuiserie continuera d’être donné à Bonaventure avec une bourse de 11 250$ à la diplomation.  Hier matin, 26 personnes étaient déjà inscrites à la nouvelle formation qui en accueillera 44.  La directrice du centre de services scolaire, Sandra Nicol, indique que c’est la seule qui sera déployée sur le territoire, parmi les 5 corps de métiers visés par l’initiative de Québec :

  • cover play_arrow

    La formation accélérée dans les métiers de la construction soulève des critiques julie

Le co-actionnaire de Construction LFG, Guillaume Lapointe, préfère continuer de miser davantage sur l’ouverture des bassins pour recruter des ouvriers qui ne détiennent pas de carte de la construction mais qui possèdent de l’expérience hors décret.  Il doute en fait de la qualité de la main d’œuvre qui sortira d’une formation accélérée pour un métier aussi large que celui de charpentier-menuisier.  Guillaume Lapointe craint que l’argent attire des élèves moins animés par le métier en soi :

  • cover play_arrow

    La formation accélérée dans les métiers de la construction soulève des critiques julie

 

Québec ouvre des formations accélérées aussi pour les opérateurs de machinerie lourde, une décision qui fait sursauter un jeune opérateur de Paspébiac, fraîchement diplômé.  Jimmy Duchesneau peine déjà à dénicher du travail régi par la CCQ :

  • cover play_arrow

    La formation accélérée dans les métiers de la construction soulève des critiques julie

 

La FTQ a dénoncé aussi cette initiative du gouvernement Legault.

Partager


0%