En ondes: Get The Party Started | P!nk

Information régionale

La CSQ critique Jean-François Roberge pour la tenue tardive de sa conférence de presse

today6 janvier 2022

share close

La CSQ critique le ministre de l’Éducation pour la tenue de sa conférence de presse le jour de la réouverture des écoles.

 

Selon la centrale qui chapeaute le Syndicat des travailleurs de l’enseignement de l’Est du Québec, le Québec est en retard sur la ventilation, l’accès aux tests PCR, les masques et la troisième dose de vaccin.

 

Sur la ventilation, la CSQ estime que le ministre Roberge n’a rien annoncé de nouveau hier.  En septembre dernier, il annonçait que toutes les classes auraient des lecteurs CO2 alors que la distribution des échangeurs d’air n’est pas encore complétée.

 

Au sujet du dépistage en clinique, le syndicat questionne la directive de rendre les tests PCR accessibles au personnel seulement à compter du 15 janvier alors que le personnel est actuellement en poste.

 

Le président Éric Gingras soutient que la situation n’en serait peut-être pas là si certaines mesures avaient été implantées bien avant la venue du variant Omicron.

 

Le syndicat réclame aussi les masques N95 dans les écoles et les classes spécialisées où le personnel travaille dans une grande proximité physique avec une clientèle qui ne peut porter de masque.

 

S’il dit comprendre qu’il y a une réorganisation à faire en raison de la virulence du variant, le président de la CSQ questionne la tenue d’une conférence de presse le jour même où l’enseignement à distance reprenait.

Partager


0%